Comptoir des associations
Amnesty International

Les associations alfortvillaises se racontent en rencontre

Envie d’une nouvelle activité ?


Régulièrement une association présente ses activités dans le hall de la médiathèque du !POC !


Infos pratiques

  • Samedi 15 décembre 2018
  • 14h à 17h30 - Hall de la médiathèque du !POC !

  • Secteur 3
  • Pour tous
  • associatifs

Amnesty International

L’association Amnesty International vient à votre rencontre au comptoir des associations dans le cadre de la campagne « 10 jours pour signer » menée chaque année, du 1er au 10 décembre.

Chaque année, à cette période, Amnesty International mobilise ses militants à travers le monde pour donner un maximum de visibilité à 10 situations de violations des droits humains dans le monde, et récolter des signatures pour demander à y mettre fin.
Cette année, les 10 personnes à défendre seront des femmes « défenseures des droits humains ». Ce sont des personnes qui sont en danger de par leur lutte pour la défense des droits et des libertés fondamentales.


Cette attention particulière portée aux défenseurs des droits humains s’inscrit dans le 20ième anniversaire, fêté cette année, de l’adoption de la Déclaration des Nations unies sur les défenseurs des droits de l’homme.


Le groupe local d’Amnesty International propose aux personnes, le temps d’un après-midi à la médiathèque, de signer les pétitions pour les 10 personnes retenues. C’est aussi l’occasion de rencontrer le public, de dialoguer avec lui, de présenter l’association et ses combats.

L’association sera présente au comptoir des associations dans le hall de la médiathèque d’Alfortville le samedi 15 décembre de 14h à 17h30.

Amnesty International se bat pour faire respecter l’ensemble des droits inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948.
À travers ses actions, Amnesty International établit un lien entre les victimes de violations de droits humains et ceux qui, partout dans le monde, sont prêts à se mobiliser pour eux.
En 2001, en Pologne, des militants décident d’écrire, en 24 heures, le maximum de lettres aux autorités responsables de violations subies par des hommes et des femmes dans le monde.
Cette mobilisation de fin d’année a donné naissance à 10 jours pour signer, une campagne aujourd’hui mondiale qui dure une dizaine de jours, implique des centaines de milliers de personnes dans le monde. De nombreuses actions permettent d’agir pour ces personnes : signatures de pétition, écriture d’un message de soutien à chacune des victimes, envoi de messages aux autorités via les réseaux sociaux…
L’objectif de cette campagne qui se déroule autour du 10 décembre - Journée internationale des droits de l’Homme : mettre fin aux violations subies par des femmes, hommes ou communautés partout dans le monde et faire prendre conscience à chacun de son pouvoir pour défendre les droits humains.