Enquête auprès des bénéficiaires de minima sociaux et de la prime d’activité

Du 1er octobre au 15 décembre 2018, le Ministère des solidarités et de la santé réalise une enquête sur les conditions de vie des bénéficiaires de minima sociaux et de la prime d’activité.

Infos pratiques

  • Du 1er octobre au 15 décembre 2018

Du 1er octobre au 15 décembre 2018, une enquête sur les conditions de vie des bénéficiaires de minima sociaux et de la prime d’activité est menée par le Ministère des solidarités et de la santé.
Sont concernés les allocataires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation de solidarité spécifique (ASS), de l’allocation aux adultes handicapés (AAH), du minimum vieillesse et de la prime d’activité.


L’enquête a pour objectif d’offrir une photographie complète et précise des conditions de vie des allocataires ou anciens allocataires de minima sociaux et de la prime d’activité, mais également de calculer de nombreux indicateurs d’inégalités de revenus : niveau de vie, pauvreté monétaire, reste à vivre.


Dans notre commune, quelques personnes seront sollicitées. Un enquêteur de la société Ipsos chargée de les interroger prendra contact avec certains d’entre vous. Il sera muni d’une carte officielle l’accréditant. Comme la loi en fait la plus stricte obligation, les réponses à l’enquête resteront anonymes et confidentielles.
Nous vous remercions par avance du bon accueil que vous lui réserverez.


Comment les entretiens sont-ils menés ?

L’interrogation des personnes a lieu en face-à-face avec la visite à domicile d’enquêteurs de la société d’Ipsos. Elle durera une heure en moyenne.


Quels documents sont nécessaires ?

Pour faciliter l’entretien, il serait souhaitable de se munir de documents contenant des informations précises sur vos ressources, dépenses et charges (relevés de compte, factures ...). Une partie importante du questionnaire porte sur le poids de certaines dépenses dans le budget des ménages (logement, énergie, transport, télécommunications, alimentation, assurances, mutuelles, remboursements d’emprunts, gardes d’enfants et frais de scolarité).


Contact :

Contactez Ipsos par téléphone, du lundi au vendredi de 9h à 17h :
- au 01 71 25 05 27 depuis la France métropolitaine
- au 02 14 40 40 01 depuis La Réunion
- au 05 17 83 71 00 depuis la Martinique
(numéro gratuit depuis un poste fixe ou un mobile)

Contactez Ipsos par mail :
bms2018@ipsos-direct.fr


Information :

Vous pouvez d’ores et déjà vous rendre sur le site de l’institut Ipsos pour obtenir plus d’informations :