Exposition A Hole in Time

« Si la notion d’utopie remonte au XVIème siècle et à Thomas More, celle d’uchronie est plus récente. Elle apparaît pour la première fois au XIXème siècle, dans un ouvrage de Charles Renouvier : »Uchronie, l’utopie dans l’histoire« .... »

Extrait du texte de Victor Mazière

Du 27 septembre au 15 décembre 2018 - Cac La Traverse

Jeudi : Vernissage de l'exposition A hole in time

JPEG - 452.5 ko

27 septembre 2018 - De 18h à 22h


Venez découvrir l’univers autour de exposition qui se tiendra jusqu’au 15 décembre 2018.


À partir de 21h, La Traverse est heureuse de présenter : Matildoutz (Mix)



Infos pratiques

  • Secteur 3
  • Exposition
  • Gratuit
  • Saison culturelle 2018-2019

Exposition A Hole in Time [1]



Artistes  : • Manon Bellet • Emilie Benoist • Bianca Bondi
• Laurie Dall’Ava & Victor Mazière
• Laura Gozlan • Lyes Hammadouche
• Laura Huertas-Millán • Angelika Markul

Commissaires d’exposition : Victor Mazière


Si la notion d’utopie remonte au XVIème siècle et à Thomas More, celle d’uchronie est plus récente. Elle apparaît pour la première fois au XIXème siècle, dans un ouvrage de Charles Renouvier : Uchronie, l’utopie dans l’histoire.


Recueil d’histoires parallèles, le roman philosophique de Renouvier met en place une structure narrative qui deviendra commune à la plupart des récits uchroniques .


Elle comporte deux axes principaux : l’auteur d’une uchronie modifie tout d’abord un paramètre historique, puis imagine par la suite une succession d’événements aboutissant à un futur différent.





Tous les samedis de l’exposition à 15h30, VISITE COMMENTÉE

durée approx. 40 minutes

  • Jeudi 27 septembre - De 18h à 22h

    VERNISSAGE


    À partir de 21h, La Traverse est heureuse de présenter : Matildoutz (Mix)


  • Samedi 29 septembre à 15h30

    T(h)race, performance vocale


    durée approx. 30 minutes

    Artiste : Violaine Lochu



    À partir des lectures croisées de textes anciens et contemporains, dont notamment, Histoires d’Hérodote (V e siècle avant J. C) et Ce sexe qui n’en est pas un, de Luce Irigaray (1977), où sont abordées les questions des genres et du langage, Violaine Lochu « ré-invente » la langue du peuple semi-mythique des Amazones.

    En se basant sur des études de la linguiste féministe, l’artiste applique à des fragments linguistiques existants a priori disparates (chants traditionnels ukrainiens et inuits, structure grammaticale japonaise, inscriptions thraces…), les protocoles d’un langage non phallocrate.


    La voix, en cherchant des trajectoires au sens propre inouïes – tactiles, plurielles, circulaires… – explore la possibilité d’un « devenir-femme » du langage.



  • Samedi 6 octobre à 15h30

    LA TRAVERSE EN TRIBU


    durée approx. 1h

    Visite inter-generationnelle ludique pour toutes les tribus, de 7 à 77 ans et +.


  • Samedi 20 octobre de 20h à 22h

    Soirée lectures-performances - Continuité et dispersion


    durée approx. 2h

    Direction artistique : Aziyadé Baudouin-Talec et les Écritures bougées
    Centre de Littérature Contemporaine

    Soirée lectures-performances - Le bruit des choses oubliées (bruits, voix et objets)


    Direction artistique : Aziyadé Baudouin-Talec et le CLIC - Centre de Littérature Contemporaine


    Le cycle d’évènements Le bruit des choses oubliées (Bruits, voix et objets) s’inscrit dans la continuité du festival des Ecritures bougées qui présentait le travail de différents écrivains, performeurs, artistes ou chorégraphes travaillant les rapports entre corps et écriture, corps et textualité au sein de leurs oeuvres. Le bruit des choses oubliées (Bruits, voix et objets) propose cette fois-ci d’ajouter un élément, l’objet. Il s’agira d’aborder au travers d’une série d’évènements le travail d’artistes orienté autour des relations entre corps, sons et objets tout en maintenant un lien essentiel avec l’écriture et la littérature.

    • Céline Ahond & Aziyadé Baudouin-Talec, Rised ou l’art d’introduire 15’
    • Anne Kawala, a maze (paysages de Cristal Black) 15’
    • Félix Ramon, Interagoj dum interakto (à l’italienne) 15’
    • ETE (Pablo Cavero & Laurent Lacotte), Avec Titre 15’
    • C.E.K.C. Laurent Isnard & Stephen Loye, Pas un fétiche 30’

    Événement organisé par le Centre de Littérature Contemporaine (CLIC), structure nomade qui se délocalise et prend divers formes, (festivals, concert, lectures, conférences, ateliers) à Paris, en France et à l’étranger.


    Cette structure cherche à créer un espace de connexion entre la littérature contemporaine et l’art contemporain, le cinéma, la danse contemporaine et la musique contemporaine.
    L’écriture est au centre de nombreuses pratiques et c’est par le contact avec d’autres arts que la langue change de forme et produit de nouveaux types d’images mentales et de nouvelles conditions de réception.

  • Samedi 10 novembre à 15h30

    Visite Bloup’Blop


    durée approx. 45 minutes

    Les visites Bloup’Blop sont possibles grâce au précieux soutien de la Fondation Martine Lyon.



  • Samedi 17 novembre à 15h30

    L’art à portée de mains


    durée approx. 1h

    Priorité aux enfants (à partir de 7 ans), aux adolescents et leurs accompagnateurs.
    réservation également par sms au 06 82 33 66 68


    Visite commentée bilingue en LSF (langue des signes française) et français pour sourd(e)s et malentendant(e)s.


    La médiatrice est accompagnée par un interprète.


    Les visites L’Art à Portée de Mains sont possibles grâce au précieux soutien de la Fondation Martine Lyon.

  • Mardi 4 décembre de 19h à 21h

    Atelier d’écriture Adultes


    durée 2h

    animé par Marc Verhaverbeke, des Amis de la Librairie L’Établi

  • Samedi 15 décembre à 15h30

    Concert Micro-ondes


    Improvisation avec les artistes de La Muse en Circuit et de l’ONDIF


JPEG - 452.5 ko

[1Le titre de l’exposition est tiré de Cities of the Red Night, premier volet d’une trilogie uchronique que William Burroughs écrivit dans les années 80