Le Silence des Coquilles
Exposition
CAC La Traverse

Venez découvrir une exposition autour du monde aquatique réalisée par Julia Borderie et Éloïse Le Gallo


Contact : 07 83 57 28 32


Infos pratiques

  • 14 mai 2021 19 juin 2021
  • CAC la Traverse

  • Art
  • Exposition
  • Pour tous
  • Gratuit

Artiste  : Julia Borderie & Éloïse Le Gallo
Commissaires de l’exposition : Bettie Nin et Ekaterina Shcherbakova
Coproduction : CAC La Traverse et Dans le Sens de Barge



Le silence des coquilles

L’exposition « Le silence des coquilles » découle d’une recherche sur la Seine, cet être aquatique engagé dans des relations complexes avec de nombreuses et diverses personnes : des bateliers de sable, l’équipage d’une drague qui racle les fonds du fleuve de l’estuaire jusqu’à Rouen, des travailleurs d’un chantier naval, des plongeurs qui réalisent des travaux subaquatiques, une plongeuse de la brigade fluviale qui enquête.
Julia Borderie et Eloïse Le Gallo ont accompagnés dans leurs interactions avec la Seine chacune de ces interlocuteur·trice·s qui contribuent tou·te·s à un seul objectif : faire apparaître le solide dans le liquide. Et inversement.


Julia Borderie


Julia Borderie née en 1989 à Paris a d’abord étudié 3 ans à l’école Nationale Supérieure d’Arts Paris-Cergy jusqu’à l’obtention de son diplôme. Après une année d’échange à l’Université de Concordia elle rédige un mémoire sur son travail et complète son master en art visuel à l’Université du Québec à Montréal. Le voyage, la rencontre et le travail en collaboration sont autant de paramètres dans son travail qui se développe en ramification, permettant l’exploration d’autres langages en s’y émergeant. Elle s’intéresse à créer des formes plastiques qu’elle conçoit comme des espaces de négociation témoignant de dialogues entre différents acteurs de disciplines et milieux. Ceux-ci lui étant nécessaires pour provoquer et réévaluer des connaissances acquises ainsi que pour proposer des alternatives à une façon de faire, redéfinir des identités et créer de nouvelles possibilités en tentant de générer des modèles inusités.

Depuis 2016, elle développe une partie de sa recherche en duo avec Eloïse Le Gallo. Ensemble, elles publient sur la radio r22 (centre d’art Khiasma, Les Lilas) et Aphélie (radio de Mains d’Œuvres). Elles développent leur travail lors de résidences : Villa Belleville, Cité des arts de la Réunion, Mains d’Œuvres, Moly-Sabata, La générale, Dans le sens de Barge, Finis Terrae. Elles initient et participent à des expositions collectives ( Villa Belleville, Lerka, Arondit) et personnelles : Galerie/ Espace d’art contemporain du théâtre de Privas, (2018, France), Gac Annonay (2020), Cac La Traverse (2021).
Leur travail a été soutenu par la Drac Auvergne-Rhône Alpe.

Éloïse Le Gallo


Née en 1989 en région parisienne, elle y vit et y travaille. Eloïse Le Gallo est diplômée des Beaux-Arts de Paris depuis 2013. Elle y a développé une approche transdisciplinaire : techniques traditionnelles de sculpture, voire d’artisanat, se mêlent au dessin, à des créations vidéos et sonores. Elle a suivi pendant six mois une formation à la School of the Museum of Fine Arts à Boston, axée sur le travail des métaux non-ferreux et la performance. De nombreuses résidences en Guyane française depuis 2011 avec le collectif d’artistes Degré 7, auprès d’artisans locaux ont fondées les bases de son approche de la création. En parallèle, elle travaille depuis 2016 en duo avec l’artiste Julia Borderie.



JPEG - 447.9 ko