Recensement des marchés publics

En 2015 :

- 8 marchés de travaux
- 16 marchés de fournitures

- 24 marchés de services

- 2 marchés de travaux de réaménagement de l’espace public central du « Grand ensemble »

-  1 marché d’acquisition d’une solution logicielle de Gestion de la Relation Usagers

En 2015, la Ville d’Alfortville occupe la 11éme position sur le ratio « montant d’achat aux entreprises adaptées par collaborateur

Le niveau de la commande publique de la ville a été en 2015 de 11 012 922 € HT (total des montants des marchés notifiés en 2015).
Au total, la ville d’Alfortville a passé en 2015, 48 marchés publics dont le montant est supérieur à 20 000 € HT (contre 82 en 2014) soit 24 marchés de services, 16 marchés de fournitures, et 8 marchés de travaux.


Quant aux modes de passation, il a été conclu (hors marchés subséquents) :

  • 30 marchés à procédure adaptée (soit 40 % des procédures),
  • 1 en procédure allégée (article 30 – 1%),
  • et 16 en procédure formalisée/ appel d’offres dont 1 passé par voie de dialogue compétitif (soit 21 %).

A cela s’ajoutent les 29 marchés subséquents passés régulièrement par les services (38 % des procédures).


Certains de ces marchés traduisent de par leur objet la mise en œuvre d’opérations importantes. A ce titre, citons les exemples suivants :

  • la conclusion des marchés de travaux de réaménagement de l’espace public central de « Grand ensemble » (montant total : 2 145 795.50 € HT) et de ceux pour le réaménagement des voies et des espaces publics du site dit de l’ex B.H.V. (montant total de 923 494.37 € HT) et passé en groupement de commandes avec l’agglomération de Plaine Centrale ;
  • la conclusion du marché d’acquisition d’une solution logicielle de Gestion de la Relation Usagers (montant de 448 950 € HT) ;
  • et la conclusion du marché pour l’étude diagnostique et l’élaboration d’un schéma directeur d’assainissement pour la Ville (montant maximum total de 500 000 € HT).

D’autres procédures de mise en concurrence résultent des besoins des services municipaux afin de permettre aux agents d’exercer leur mission quotidiennement comme les fournitures de pièces détachées et de pneumatiques pour le garage municipal, le renouvellement de tous les marchés de fourniture scolaires pour les écoles de la ville, l’achat de vêtement de ville et de représentation pour le personnel communal, les nombreux marchés de maintenance des équipements techniques des bâtiments municipaux et les missions d’assistance à maîtrise d’ouvrage ou d’études menées en lien avec les services de la ville.

Marchés publics 2015

PDF - 81.8 ko
Travaux 2015 Consulter le document au format PDF
PDF - 171.5 ko
Services 2015 Consulter le document au format PDF
PDF - 186.9 ko
Fournitures 2015 Consulter le document au format PDF

En 2015, la collectivité a continué sa collaboration avec le CCAS, désormais ancrée dans la pratique, via un groupement de commande et a conclu 7 marchés mutualisés par cette voie, notamment : pour les missions de contrôles techniques dans les bâtiments communaux et ceux dépendant du C.C.A.S., le marché de vérification périodique réglementaires par un organisme agréé ou encore celui de remplacement a neuf des extincteurs et dispositifs de désenfumage naturel des bâtiments.

De même, dans l’esprit du Guide de la Commande Publique de la ville élaboré en 2011, et avec pour objectif la simplification de nos procédures et une meilleure efficience de la politique d’achat de la collectivité, de nombreuses mises en concurrence prévoyaient des phases de négociation avec les candidats (12 au total contre 10 en 2014).


Ces négociations ont tantôt permis de faire converger l’offre et la demande dans certains marchés (Marché de création du site internet de la ville, acquisition d’une solution logicielle relative aux domaine de la Petite enfance, des activités scolaires, périscolaires et extra scolaires) ou, sur certains marchés, obtenir des baisses de prix soit une baisse des prix totale obtenue de 135 445 € HT en 2015 (- 5% en moyenne par rapport à la première offre).


Les procédures de mises en concurrence résultant des accords cadres, ont permis à la collectivité de mettre plus régulièrement en concurrence des prestataires pré sélectionnés. Ainsi des économies ont été constatées par le service gestionnaire (achat de matériels de restauration et de nettoyage professionnel) à travers la passation de 29 marchés subséquents en 2015 dont 10 pour le matériels électroménagers pro et semi, 5 pour le matériel audiovisuel, 3 pour l’informatique, 1 seul pour les prestations traiteurs et 1 pour les spectacles pyrotechniques, 3 pour la fourniture et pose de jeux extérieurs avec sols souples, et les premiers issus des accords cadres de prestations de missions SPS et les fournitures d’objets promotionnels ( 3 pour le premier et 3 pour le second susnommé).


Ces accords cadres ont porté sur un montant total de 190 871 € HT (contre 544 359 € HT en 2014).
Pour rappel et dans le cadre d’une politique envers les personnes handicapées, certains des marchés passés étaient réservés aux entreprises adaptées (ex : nettoyage des articles de linge dans les écoles, fournitures de bureau, fourniture de mobiliers de salle de repos, petits travaux de reprographie) pour un total de commandes minimum garanti de 43 500 € HT annuel.


Il est à souligner que selon une étude menée par le réseau national du secteur protégé et adapté (Réseau GESAT) en 2015, la Ville d’Alfortville occupe la 11éme position sur le ratio « montant d’achat aux entreprises adaptées par collaborateur » devant de plus grande collectivité que sont le département de Seine et Marne ou la Ville de Paris.