Exposition : Emma UGHETTI

Article
Archivé

Dans le cadre de « Fabrik ton expo », La Fabrik expose les œuvres de Emma UGHETTI, une artiste-photographe qui parvient à fusionner le mode pictural et la photo

Infos pratiques

  • La fabrik

  • Familles
  • Jeunes
  • Seniors
  • Secteur 3
  • Exposition

Emma UGHETTI s’inspire de la peinture pour réaliser des univers singuliers entre pragmatisme et onirisme.


Sa signature :
L’artiste à besoin d’aller vers une créativité importante au niveau de l’interprétation visuelle


Elle part d’une photographie réelle pour arriver à un univers singulier et propre [...]

Emma UGHETTI : « […] L’art numérique a été beaucoup controversé ces dernières années. Quand la photo est arrivée, on a tout de suite crier au loup en s’inquiétant qu’elle allait faire de l’ombre à la peinture, ce qui est en fait totalement faux. Moi j’ai fait le choix que l’art numérique soit reconnu comme un art à part entière. […] »


Pour aller plus loin

Retrouvez l’interview de l’artiste ci-dessous


Horaires :
Du lundi au jeudi  : 8h45/12h - 13h30/17h30
Vendredi : 9h/12h - 13h30/16h30
Entrée libre


Renseignement : 01 58 73 27 02


JPEG - 409.2 ko

Interview de l’artiste


Emma UGHETTI - Expose à « La Fabrik » {JPEG}Dans le cadre de "Fabrik ton expo, nous avons rencontré l’artiste Emma UGHETTI, qui va exposer du 27 au 31 mars 2017. Elle a accepté de répondre à nos questions


L.S : Bonjour Emma !
E.U : Bonjour !

  • Vous allez exposer prochainement à La Fabrik du 27 au 31 mars dans le Hall d’exposition. Aujourd’hui, j’ai envie de vous poser une première question : d’où venez-vous, et quel est votre parcours ?
  • Je viens de Nice. Une partie de ma famille vient de la Croatie, l’autre se trouve à Rome. J’ai fait une école de photos pendant 2 ans à Paris. Puis, j’ai été assistance photographe, dans des domaines différents comme la mode, la publicité, un peu de journalisme. Ensuite j’ai travaillé dans la presse en freelance pour plusieurs magazines. Ensuite je me suis lancée comme auto-entrepreneur. C’est là où j’ai pris une direction artistique, qui correspondait à un désir profond.
  • Pourquoi ce changement dans votre vie ?
  • C’est une inspiration. J’ai été élevée par une maman qui a fait les beaux-arts elle-même, elle était artiste et passionnée du surréalisme. À la maison, j’étais tout le temps plongée dans les livres et j’ai baignée dans cette culture. La passion s’est transmise de mère en fille.
  • Expliquez-nous en quoi consiste votre travail.
  • Je n’aime pas tout ce qui est figuratif. J’ai besoin d’aller vers une créativité importante au niveau de l’interprétation visuelle. Je pars d’une photographie réelle pour arriver à un univers singulier et propre. Je déstructure le réel.
  • Vous parlez d’une fusion entre le mode pictural et la photo, un sujet un peu à controverse. Éclairez-nous.
  • L’art numérique a été beaucoup controversé ces dernières années. Quand la photo est arrivée, on a tout de suite crier au loup en s’inquiétant qu’elle allait faire de l’ombre à la peinture, ce qui est en fait totalement faux. Moi j’ai fait le choix que l’art numérique soit reconnu comme un art à part entière. C’est par rapport à ces fondamentaux que je construis mon travail et d’où née ma direction artistique.
  • L’on s’aperçoit aussi qu’il existe un coté abstrait dans vos œuvres. pourquoi une telle importance de ce mouvement artistique de nos jours, et plus essentiellement à l’intérieur de vos œuvres.
  • En déstructurant le réel, j’essaie de créer une vision qui est chargée d’émotions. Toute image n’a un sens que quand elle est emprunte d’une émotion. J’aime composer une fiction et saisir en même temps ce qui se cache dans la réalité. Je ne voudrais pas partir de quelque chose de figuratif. Je recrée la matière au travers du pixel.
  • Vous indiquez vous inspirer de la peinture pour créer des univers singuliers entre onirisme et pragmatisme. Vous êtes une rêveuse ?
  • Oui, énormément. En fait je passe la moitié de ma vie à rêver. Je suis attirée par le mysticisme, la spiritualité, les chimères, la mythologie. Tout ce qui est de l’ordre de l’inaccessible. Cela traduit un tempérament à moi-même.
  • Vous exploitez aussi la matière, notamment le temps, l’éternité, la fusion. Philosophe aussi ?
  • (sourire) - 2 existences passent, elles naviguent ensemble, identiques et pourtant si différentes. Quand on les rassemble, elles forment une pierre angulaire, l’éco à la lumière d’une lampe, l’impression d’un saut dans une image, la rupture de la continuité dans un miroir […] à présent je regarde défiler le temps, où rien ne demeure plus d’un instant […] j’entends à présent le son du carillon me murmurer "le souffle du vol, l’envol de la vie […]