Le commerce équitable

« Le commerce équitable est un partenariat commercial fondé sur le dialogue, la transparence et le respect dans le but de parvenir à une plus grande équité du commerce international. Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions d’échanges et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs salariés, en particulier ceux du Sud. Les organisations de commerce équitable s’engagent à sensibiliser l’opinion publique et à mener campagne pour des changements dans les règles et les pratiques du commerce international conventionnel. »
Définition du commerce équitable (Consensus Fine, 2001)

FINE est le forum qui regroupe les quatre organisations internationales du commerce équitable :
FLO, IFAT, NEWS, et EFTA.

Pourquoi faut-il un commerce équitable ?

Aujourd’hui, parmi le milliard de personnes qui souffrent de la faim dans le monde, les trois quarts sont des paysans ou des ouvriers agricoles en Amérique latine, en Afrique et en Asie.


Isolés en bout de chaîne, ils n’ont pas les outils nécessaires pour vendre, ni transformer et exporter leurs produits, ils ne peuvent donc pas envisager l’avenir et sortir durablement de la pauvreté. Ils manquent aussi d’informations sur les prix des marchés.


C’est pourquoi ils doivent se regrouper en coopératives et en organisations de producteurs, pour être reconnus comme partenaires par les autorités politiques et les acteurs économiques.

Qui est Fairtrade / Max Havelaar ?

Fairtrade / Max Havelaar est un label international cogéré par les représentants de producteurs et par des associations de commerce équitable.


Le label connecte producteurs et consommateurs afin de créer des conditions propices au développement de communautés rurales en Amérique latine, en Asie et en Afrique. L’initiative est née suite à un appel de producteurs de café mexicain : « Recevoir chaque année vos dons afin que la pauvreté soit plus supportable, c’est bien. Mais le véritable soutien serait de recevoir un prix plus juste pour notre café »


En 1988 aux Pays-Bas, Père Francisco Van der Hoff prêtre-ouvrier fonde l’association et le label Max Havelaar, du nom d’un héros de roman forgé par Edouard Douwes Dekker en 1860, luttant contre un système commercial injuste qui accable 30 millions de Javanais, colonie néerlandaise à l’époque. Il vit depuis une trentaine d’années au Mexique, parmi les petits producteurs du café de la région de l’Istmo.


A 65 ans, ce docteur en théologie et en économie politique est à l’origine d’une initiative ambitieuse : ouvrir les portes des circuits de distribution classiques à un commerce respectueux des droits sociaux des petits producteurs et de leur environnement.

Les impacts du commerce équitable

Impacts économiques

  • Augmentation et sécurisation des revenus, capacité à investir sur le long terme
  • Accès à des marchés internationaux
  • Accès à des services financiers notamment par des prêts auprès d’institutions financières locales ou internationales
  • Amélioration de l’outil productif et développement de nouvelles activités locales génératrices d’emplois et de revenus stables.

Impacts sociaux

  • Développement des services sociaux
  • Financement de projets communautaires (construction de routes, accès à l’eau potable et à l’assainissement…)

Impacts environnementaux

  • Appui technique : techniques de production durable, formation des producteurs
  • Accès à la certification et à la production de qualité
  • Gestion des ressources naturelles : préservation des terres et de la biodiversité et promotion de l’agriculture biologique.

Du côté de Max Havelaar France

Logo Max Havelaar FranceLe Fonds de dotation Fairtrade / Max Havelaar a été créé en 2010 afin d’appuyer les actions d’intérêt général des partenaires du commerce équitable.


Plus particulièrement, ce fonds a vocation à renforcer les capacités des organisations de producteurs et travailleurs en Amérique latine, Afrique et Asie. Parallèlement, il est tout aussi urgent de financer des actions de sensibilisation en France autour du commerce équitable.

Du côté des producteurs

Le commerce équitable labellisé Fairtrade / Max Havelaar bénéficie à environ un million et demi de producteurs et travailleurs dans le monde, regroupés au sein de 905 organisations.


En prenant en compte leurs familles, on estime à environ 8 millions le nombre de personnes bénéficiaires dans 63 pays d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie répartie comme suit :

JPEG - 275.9 ko
Production de café - Commerce équitable
  • Afrique et Moyen Orient : 253 OP, 28 pays
  • Amérique latine : 509 OP, 22 pays
  • Asie et Océanie : 143 OP, 13 pays
Environ 27 000 produits différents sont vendus dans le monde par 3 000 entreprises engagées.

Pour promouvoir le commerce équitable il existe 20 organisations de labellisation dans le monde, homologues de l’association Max Havelaar France qui couvrent 24 pays et produits équitables toute filière confondues distribués dans 70 pays consommateurs.

Du côté des consommateurs

Dans les 70 pays consommateurs, la croissance est toujours au rendez-vous pour les ventes de produits labellisés Fairtrade (commerce équitable).

Le chiffre d’affaires dans le monde s’élève en 2010 à 4,36 milliards d’euros, plus de 80 millions de familles consomment des produits équitables, dont 8 millions en France, en 2010. Malgré la crise les consommateurs engagés restent fidèles et continuent à affirmer leurs valeurs et leurs choix à travers leur acte d’achat.


JPEG - 174.8 ko

Les consommateurs de produits équitables sont majoritairement des citadins aisés et sensibles aux questions environnementales et éthiques. Toutefois, le commerce équitable est de plus en plus à la portée de toutes les catégories de la population, en voyant de plus en plus de marques discount adhérer au commerce équitable. Les 2/3 des ventes de produits labellisés Fairtrade se font en grandes surfaces. Néanmoins, les circuits spécialisés tels que les cafés, les hôtels, les restaurants ou encore la distribution automatique sont en plein développement.


En 2010, on constate notamment, au sein de ces circuits, une forte progression de la consommation de café de l’ordre de 40%. Le marché des vêtements et accessoires professionnels en coton équitable connait pour sa part une forte croissance.

En 2010, 99% des Français ont déjà entendu parler de commerce équitable.

55% des Français reconnaissent le label Fairtrade / Max Havelaar et 84% lui font confiance pour assurer une meilleure rémunération du travail des petits producteurs des pays du Sud et permettre leur développement (IPSOS, Juin 2011).


A Alfortville, nous avons mis en place lors de la quinzaine du commerce équitable 2011, un sondage sur la consommation responsable, près de 3000 exemplaires ont été distribués : 1900 aux établissements scolaires, et près de 1000 exemplaires ont été distribués aux commerçants, supermarchés et aux visiteurs du marché équitable qui a été organisé sur la place de la mairie, où il été proposé à la population de s’exprimer en répondant à ce sondage sur la notion de consommer responsable et équitable.

Le but était de faire le point sur les attentes de la population à fin d’y répondre au plus juste.

Site pour les jeunes de 18-25 ans sur l’économie sociale et solidaire

Le site de "SUCCESS !" hébergé à l’adresse www.vosvaleursfontcarriere.fr est en ligne !


Ce site dédié aux jeunes de 18 à 25 ans, étudiants, jeunes actifs, volontaires en service civique, etc. propose du contenu pour découvrir l’économie sociale et solidaire, les potentialités d’emploi et d’entrepreneuriat dans ses organisations, mais aussi des ressources et contacts pour creuser le sujet (formations, guides pratiques...), un agenda des événements (animations SUCCESS ! et autres) et une rubrique stage.
— -
Le blog "Success stories" désormais rattaché au site http://www.vosvaleursfontcarriere.fr/success-stories-le-blog/ permet aux jeunes intéressés par l’économie sociale et solidaire de partager leurs coups de cœur, coups de gueule, initiatives, reportages et projets menés auprès des acteurs de l’ESS.


Vous retrouverez l’ensemble des outils et animations "SUCCESS !" dans la rubrique "Sensibilisez". Ce site est mis à votre disposition !


Vous pouvez donc d’ores-et-déjà :

  • Nous proposer vos stages et offres d’apprentissage et de volontariat que nous publierons,
  • Nous faire part de vos événements que nous intégrerons à l’agenda,
  • Mobiliser les jeunes que vous connaissez afin qu’ils alimentent le blog "Success Stories",
  • Disposer des ressources que nous avons conçues pour vos actions de sensibilisation à destination des jeunes.