Canicule et fortes chaleurs

Crit’Air : Le certificat qualité de l’air, un acte citoyen pour favoriser les véhicules les moins polluants.

Quels sont les risques liés aux fortes chaleurs ?

Selon l’âge, le corps ne réagit pas de la même façon aux fortes chaleurs.
Lorsque l’on est âgé, le corps transpire peu et il a donc du mal à se maintenir à 37°C. C’est pourquoi la température du corps peut alors augmenter : on risque le coup de chaleur (hyperthermie – température supérieure à 40° avec altération de la conscience).


En ce qui concerne l’enfant et l’adulte, le corps transpire beaucoup pour se maintenir à la bonne température. Mais, en conséquence, on perd de l’eau et on risque la déshydratation.

Quelles sont les personnes à risque ?

  • les personnes âgées de plus de 65 ans ;
  • les nourrissons et les enfants, notamment les enfants de moins de 4 ans ;
  • les femmes enceintes ;
  • les travailleurs manuels, travaillant notamment à l’extérieur et les personnes pratiquant une activité sportive en plein air.
  • D’autres personnes sont également susceptibles d’être plus à risque en période de canicule :
  • les personnes confinées au lit ou au fauteuil ;
  • les personnes souffrant de troubles mentaux (démences), de troubles du comportement, de difficultés de compréhension et d’orientation ou de pertes d’autonomie pour les actes de la vie quotidienne ;
  • les personnes ayant une méconnaissance du danger ;
  • les personnes sous traitement médicamenteux au long cours ou prenant certains médicaments pouvant interférer avec l’adaptation de l’organisme à la chaleur ;
  • les personnes souffrant de maladies chroniques ou de pathologies aiguës au moment de la vague de chaleur ;
  • les personnes en situation de grande précarité, les personnes non conscientes du danger.


Conseils de comportement

Canicule/Orange

  • Chacun d’entre nous est menacé, même les sujets en bonne santé.
  • Le danger est plus grand pour les personnes âgées, les personnes atteintes de maladie chronique ou de troubles de la santé mentale, les personnes qui prennent régulièrement des médicaments, et les personnes isolées.
  • Chez les sportifs et les personnes qui travaillent dehors, attention à la déshydratation et au coup de chaleur.
  • Veillez aussi sur les enfants.
  • Les symptômes d’un coup de chaleur sont : une fièvre supérieure à 40°C, une peau chaude, rouge et sèche, des maux de tête, des nausées, une somnolence, une soif intense, une confusion, des convulsions et une perte de connaissance.

Canicule/Orange

  • En cas de malaise ou de troubles du comportement, appelez un médecin.
  • Si vous avez besoin d’aide appelez la mairie.
  • Si vous avez des personnes âgées, souffrant de maladies chroniques ou isolées dans votre entourage, prenez de leurs nouvelles ou rendez leur visite deux fois par jour. Accompagnez les dans un endroit frais.
  • Pendant la journée, fermez volets, rideaux et fenêtres. Aérez la nuit.
  • Utilisez ventilateur et/ou climatisation si vous en disposez. Sinon essayez de vous rendre dans un endroit frais ou climatisé (grandes surfaces, cinémas…) deux à trois heures par jour.
  • Mouillez vous le corps plusieurs fois par jour à l’aide d’un brumisateur, d’un gant de toilette ou en prenant des douches ou des bains.
  • Adultes et enfants : buvez beaucoup d’eau, personnes âgées : buvez 1.5L d’eau par jour et mangez normalement.
  • Ne sortez pas aux heures les plus chaudes (11h-21h).
  • Si vous devez sortir portez un chapeau et des vêtements légers.
  • Limitez vos activités physiques.
  • Pour en savoir plus, consultez le site http://www.sante.gouv.fr/.

JPEG - 375.7 ko

JPEG - 280.4 ko

JPEG - 270.1 ko

JPEG - 372.2 ko