Notion de territoire

La campagne « Territoires de Commerce équitable » est la déclinaison française de Fairtrade Towns in Europe, initiative britannique lancée en 2000.

« Territoires de Commerce équitable » s’inscrit dans cette dynamique devenue aujourd’hui internationale, une véritable démarche de progrès, co-construite avec les acteurs locaux pour un commerce équitable à plus grande échelle.

JPEGLa campagne, initiée par Max Havelaar France (plus d’infos sur : www.maxhavelaarfrance.org), a été lancée en 2009 ; co-portée par La Fédération Artisans du Monde (35 ans d’existence), est composée de :

145 associations locales
une fédération nationale,
une centrale d’achats œuvrant pour le développement d’un commerce plus équitable (plus d’infos sur www.artisansdumonde.org),
la Plateforme pour le Commerce Equitable (PFCE) créée en 1997, un collectif national qui réunit 40 membres (plus d’infos sur le site de la Plateforme du commerce équitable www.commercequitable.org).


Cette campagne a pour objectif de fédérer les initiatives des collectivités territoriales en faveur du commerce équitable, qui s’engagent, en collaboration avec tous les acteurs locaux impliqués dans cette démarche, sur le long terme incitant le développement des achats publics responsables, et favorisant la sensibilisation des citoyens et des acteurs des territoires aux enjeux du commerce équitable.

Quelques exemples d’actions mises en place à Alfortville

... s’inscrivant dans la campagne "Territoires du commerce équitable" :


Objectif 1 : Votre collectivité vote une délibération et achète des produits issus du commerce équitable.

Délibération voté en octobre 2009

En plus du jus et du café équitables intégrés dans les réceptions (mentionnés sur les cartons d’invitation), cette démarche est intégrée aussi dans les réunions de travail et dans diverses manifestations au cours du mois de mai.

Chaque année en partenariat avec la Ligue de l’enseignement, des ateliers ludiques et des animations sur le thème du commerce équitable et le développement durable sont organisées au centre de loisirs de Toulon, suivis d’un goûter équitable offert aux enfants admis au centre.


En 2011, la musique équitable a été mise à l’honneur, en engageant pendant deux jours pour ses animations musicales le Groupe Maracaju, dont le musicien dirigeant est un petit artisan producteur de flûtes au Brésil de l’ouest.


En collaboration avec le service environnement de la ville, des corbeilles garnis de produits équitables ont été offerts aux gagnants du concours des balcons fleuris.


Pour la quinzaine, la ville a acheté des tee-shirts en coton équitable, personnalisés au logo de la ville « Alfortville Territoire du commerce équitable », avec notre charte : « le commerce équitable nous concerne tous, prenons le pouvoir, changeons nos modes de consommation  », ont été offerts aux bénévoles et aux visiteurs qui ont participé à un quiz sur le commerce équitable.


Objectif 2 : Votre collectivité contribue à développer les produits équitables dans les commerces du territoire

En 2008, l’idée de développer le commerce équitable chez la marque Leader Price est née à Alfortville, la marque a adhéré au commerce équitable avec les produits phares : café, thé, riz, cacao, chocolat et confiture.

Ces produits sont aussi dans les rayons des 6 Franprix de la ville.


Lors de la quinzaine du commerce équitable 2011, Franprix était notre partenaire sur le brunch, avec des produits Leader Price. C’était l’occasion de faire découvrir aux Alfortvillais ces produits pour les sensibiliser à s’inscrire dans la démarche d’une consommation responsable et équitable.


Monoprix a été notre collaborateur pendant la quinzaine 2009 et 2010, avec à ce jour un élargissement de l’offre vers des produits bio-équitables (de la marque Jardin Bio).


A ce jour, tous les magasins de l’alimentation générale de la ville ont au moins deux produits équitables dans leurs rayons (le café, le chocolat).


Le magasin Point Nature, rue Victor Hugo, a élargi aussi ses produits Bio aux produits bio-équitables et au vêtement équitable.


L’Atelier Bio a ouvert ses portes en juin 2011, rue Paul Vaillant Couturier, un lieu où on peut venir s’informer et faire ses courses, dans des rayons bien garnis et diversifiés, avec un large choix de produits bio et bio équitable dans un contexte familial et convivial, où on peut prendre un café, un thé, ou un jus de fruits bio.
Défendant la démarche du commerce équitable Nord-Nord, par la promotion de la production locale et de l’agriculture paysanne raisonnée et biologique, et pour encourager les circuits courts et les commerces de proximité, la sensibilisation faite auprès des Alfortvillais pendant la quinzaine du commerce équitable 2011, a permis de recueillir près de 80 demandes d’adhésion à une AMAP.
« Les cabas paysans d’Alfortville » a vu le jour en partenariat avec l’association Légitame.

Plus d’infos sur les inscriptions :www.legitame.org


Objectif 3 : Votre collectivité invite les entreprises et organisations clés de son territoire à acheter des produits issus du commerce équitable

La municipalité a commencé une campagne d’information et de sensibilisation destinée aux entreprises, aux cafetiers et restaurateurs de la ville sur le thème : "Le commerce équitable et le Développement Durable dans nos entreprises".

JPEGAvec des acteurs du secteur, nous allons à la rencontre des responsables pour les sensibiliser sur les enjeux et les impacts du commerce équitable, afin de les informer sur la possibilité d’intégration de ces produits par des installations de distributeurs automatiques de boissons chaudes et fraiches équitables ou tout simplement de changer leur café habituel par un café équitable lors de leurs pauses café, et pour les comités d’entreprises par les achats de cadeaux de fin d’année, de naissances ou de départs en retraite ou pour d’autres occasions, l’expérience peut être plus engagée par l’introduction du vêtement professionnel fait avec du coton équitable en donnant l’exemple de la Poste et la SNCF qui ont déjà entrepris la démarche.


Plus d’infos sur www.vitrine.commercequitable.org


Objectif 4 : Votre collectivité communique sur ses réalisations et sensibilise aux enjeux du commerce équitable

Sur le journal et le site de la ville, on communique au mieux sur les enjeux et les impacts du commerce équitable, en expliquant le but de l’engagement de notre ville.

Nous poursuivons le travail de sensibilisation auprès des alfortvillais et en priorité les établissements scolaires et le centre de loisirs en partenariat avec la ligue de l’Enseignement.


Notre objectif est de profiter de chaque occasion pour sensibiliser et informer la population.


Le travail effectué sur notre ville consiste à démontrer que le commerce équitable ne se limite pas à un acte d’achat banal, mais un acte réfléchi qui s’inscrit durablement dans une volonté d’adhésion à une consommation responsable, et que c’est une issu à la crise du Sud comme au Nord, notre volonté aussi est de démontrer que le commerce équitable est un vrai outil de développement économique, social et environnemental.


Objectif 5 : Votre collectivité crée un Conseil local pour le commerce équitable

Alfortville a mis en place un Conseil local pour le commerce équitable, après vote d’une délibération le 21 octobre 2009 et installé le 26 octobre 2009 suite à la réunion de ses membres (20 personnes) pour réfléchir ensemble sur les moyens à mettre en place pour le développement du commerce équitable sur notre commune.

Quelques initiatives menées par les Territoires de Commerce Équitable

  • Lyon a créé un label "Lyon, ville équitable et durable" attribué à plus de 130 entreprises ou commerçants de la ville.
  • Drancy accueille tous les nouveau-nés de la commune en leur offrant un pyjama en coton issu du commerce équitable.
  • La région Pays de la Loire habille les 2 000 agents techniques de ses lycées avec des vêtements en textile équitable.
  • Alfortville a mis en place, pendant les Quinzaines du Commerce Équitable, des brunchs équitables, des défilés de mode éthiques, et des opérations de sensibilisation dans ses centres de loisirs et collèges… ----

Autant de lieux de rencontres pour faciliter les échanges et les débats.


En donnant de l’importance à leur rôle d’acteurs économiques, les collectivités influent sur les entreprises et permettent de faire évoluer leurs pratiques. De nombreux produits équitables sont aujourd’hui mis sur le marché pour répondre à cette demande et offrent donc des débouchés stables et rémunérateurs aux producteurs.


En France, dans un premier temps, 14 collectivités pionnières se sont engagées et labellisées le 18 novembre 2009 : Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais, Conseil Régional des Pays-de-La-Loire, Alfortville, Boulogne-Billancourt, Cluses, Dijon, Drancy, Longjumeau, Lyon, Mouans-Sartoux, Nantes, Paris, Saint-Paul de la Réunion et Tours.


Ces collectivités sont, de longue date, impliquées dans la mise en œuvre du développement durable et de la consommation responsable.


Neuf autres collectivités ont suivi l’exemple en s’engageant dans la campagne en 2010 et elles ont obtenu le même titre : Conseil Régional d’Île-de-France, Conseil Régional de Rhône-Alpes, Bourg-en-Bresse, Chevilly-Larue, Grenoble, Orléans, Rodez, Saales et Ungersheim.


Par la même occasion 3 Prix nationaux du Jury ont récompensé les pratiques exemplaires des collectivités titrées pour des actions menées en 2010, dans les domaines suivants :

  • "Achats publics équitables" pour la ville de Drancy,
  • "Sensibilisation des commerces et entreprises" pour la ville de Lyon,
  • "Sensibilisation du grand public" pour la ville d’Alfortville.

Une démarche et un engagement

Une véritable démarche de progrès, co-construite avec les acteurs locaux pour un commerce équitable à plus grande échelle.


Un engagement sur le long terme incitant le développement des achats publics responsables, et favorisant la sensibilisation des citoyens et des acteurs des territoires aux enjeux du commerce équitable. 36 collectivités territoriales ont obtenu le titre Territoire de Commerce Equitable en France.


En 2012, sept nouvelles collectivités s’engagent et deviennent Territoires de Commerce Equitable et 19 collectivités ont renouvelé leur titre.


Le Jury national 2012, présidé par Elisabeth Laville, fondatrice d’Utopies, a attribué pour 2012, les titres Territoires de Commerce Équitable aux nouvelles collectivités suivantes :

  • Conseil Général des Côtes d’Armor
  • Conseil Général de Gironde
  • Ville de Bruz (Ille-et-Vilaine)
  • Ville de Jargeau (Loiret)
  • Ville de Metz (Moselle)
  • Ville de Rezé (Loire-Atlantique)
  • Ville de Saint-Aubin d’Aubigné (Ille-et-Vilaine)

Le Jury national a également renouvelé le titre Territoires de Commerce Équitable pour une durée de deux ans aux collectivités suivantes :

  • Conseil Régional du Nord-Pas de Calais - titre obtenu en 2009
  • Conseil Régional des Pays de la Loire - titre obtenu en 2009
  • Conseil Régional d’Ile-de-France - titre obtenu en 2010

Ville d’Alfortville (Val-de-Marne)- titre obtenu en 2009
  • Ville de Bourg-en-Bresse (Ain) - titre obtenu en 2010
  • Ville de Chevilly-Larue (Val de Marne) - titre obtenu en 2010
  • Ville de Cluses (Haute-Savoie)- titre obtenu en 2009
  • Ville de Dijon (Côte-d’Or)- titre obtenu en 2009
  • Ville de Drancy (Seine-Saint-Denis)- titre obtenu en 2009
  • Ville de Grenoble (Isère) - titre obtenu en 2010
  • Ville de Longjumeau (Essonne)- titre obtenu en 2009
  • Ville de Lyon (Rhône)- titre obtenu en 2009
  • Ville de Mouans–Sartoux (Alpes-Maritimes)- titre obtenu en 2009
  • Ville de Nantes (Loire-Atlantique)- titre obtenu en 2009
  • Ville d’Orléans (Loiret) - titre obtenu en 2010
  • Ville de Rodez (Aveyron) - titre obtenu en 2010
  • Ville de Paris (Paris)- titre obtenu en 2009
  • Ville de Saâles (Bas-Rhin) - titre obtenu en 2010
  • Ville d’Ungersheim (Haut-Rhin) - titre obtenu en 2010