Stationnement
Stationnement réglementé - Pour un meilleur partage de l’espace public

Résidents Alfortvillais PMR : pensez à enregistrer votre véhicule !

Un nouveau ticket « handi » dans les horodateurs

Alfortville met en place un nouveau dispositif : un ticket gratuit nommé « Handi », désormais disponible sur les horodateurs de la Ville ainsi que sur les applications de paiement. Ce nouveau ticket est destiné principalement aux non résidents en situation de handicap ; pour les résidents Alfortvillais à mobilité réduite, il est nécessaire d’enregistrer son véhicule auprès de la Police Municipale, afin de recevoir un ticket permanent.


ATTENTION, IL RESTE CEPENDANT NÉCESSAIRE DE METTRE EN ÉVIDENCE SUR LE PARE-BRISE DE SA VOITURE GARÉE, SA VIGNETTE CES (CARTE EUROPÉENNE DE STATIONNEMENT) OU CMI-S (CARTE MOBILITÉ INCLUSION – STATIONNEMENT) - QUI JUSTIFIE D’UNE SITUATION DE HANDICAP.


cette mesure fait suite au constat d’une utilisation grandissante de cartes de stationnement frauduleuses permettant la gratuité du stationnement.

JPEG - 332.4 ko

Le stationnement à Alfortville peut-être, selon les zones, payant, unilatéral, ou interdit certains jours, notamment les jours de marchés.


Le stationnement est payant, uniquement de 9h à 19h, du lundi au vendredi. Il est par ailleurs gratuit le week-end (samedi et dimanche), les jours fériés et tout le mois d’août.


Travaux en rapport avec le stationnement


Stationnement réglementé : paiement en ligne via votre smartphone !

JPEGDésormais, il est possible de payer votre stationnement en ligne grâce à l’application OPnGO.


PNG
PNG

Zones de stationnement payant

Stationnement réglementé - Pour un meilleur partage de l’espace public

La zone réglementée va être étendue au nord d’Alfortville (de la rue de Seine jusqu’à la Marne) dans le courant du 2e trimestre 2021 .


Cette mesure permet notamment de fluidifier la circulation, d’assurer la rotation des véhicules et d’éviter le stationnement sauvage

JPEG - 577.1 ko

De nouvelles places de stationnement gratuit :
• Un parking temporaire de 48 places a été créé au bout de la rue Beaumarchais dans ce quartier en rénovation. Il sera remplacé à l’horizon 2025 par un nouveau parking rue Emanuel Kant.
• Des rues ont été créées, avec de nouvelles places de stationnement (quartier Chantereine, NPNRU).


Les avantages du stationnement réglementé (payant) :

Enrayer le stationnement sauvage :

L’un des objectifs est d’éviter les abus de stationnement (voitures qui « mordent » le trottoir, stationnement interdit, etc.) en créant des places matérialisées, sur un seul côté de la rue.


Libérer des places pour les habitants :

Le stationnement payant est temporaire. Cela permet d’assurer une meilleure rotation des véhicules, de libérer des places pour les habitants, et d’offrir une meilleure accessibilité aux commerces.


Rendre les trottoirs aux piétons :

Créer des places réglementées vise également à libérer les trottoirs, plus particulièrement pour les personnes à mobilité réduite (PMR), les personnes âgées, les personnes avec des poussettes ou des bagages.


Améliorer le cadre de vie :

En réglementant le stationnement, les nuisances sonores, visuelles, ou physiques liées au stationnement sauvage vont considérablement diminuer, permettant aux riverains de retrouver un confort de vie dans leur quartier.


Stationnement résidentiel

Une tarification très avantageuse
• Pour les résidents abonnés : l’abonnement résident à Alfortville est l’un des moins chers d’Île-de France ! 2 euros par semaine (soit 88 euros par an) et 1 euro par semaine pour un second véhicule du foyer.
• Pour les non-abonnés : avec l’appli OPnGO vous n’avez plus besoin de ticket, vous payez le prix juste (paiement à la minute) et vous contrôlez la durée (gestion à distance).
• Stationnement gratuit : Le premier quart d’heure pour promouvoir le stationnement de courte durée. Gratuité le weekend, les jours fériés et au mois d’août.

Pour souscrire ou renouveler un abonnement résident, contactez la Police municipale.
Elle reçoit sur rendez-vous au 01 58 73 29 99 aux heures d’ouverture.



Quelle tarification sur la zone réglementée ?
• Un système de paiement par smartphone est mis en place.
• Les résidents des rues concernées peuvent dès maintenant joindre la police municipale au 01 58 73 29 99 pour obtenir une carte de résident pour un stationnement à tarif très préférentiel de 2 euros/semaine soit 8 euros/mois sur 11 mois (88 euros/an).

Chaque ménage alfortvillais peut bénéficier de deux abonnements de stationnement, le deuxième étant au prix réduit de 50%, soit 1 euro par semaine.

• La loi MAPTAM prévoit une réforme du stationnement sur voirie par l’instauration d’un forfait post stationnement pour toute personne n’ayant pas réglé son stationnement ou ayant dépassé la durée réglée.


Pour les non résidents, le tarif du stationnement reste le même sur la zone de stationnement réglementé.


Le stationnement est payant, uniquement de 9h à 19h, du lundi au vendredi. Il est par ailleurs gratuit le week-end (samedi et dimanche), les jours fériés et tout le mois d’août

JPEG - 407.8 ko

Les horodateurs installés

Les machines installées permettent le paiement en carte bancaire et le paiement sans contact.
Un mode d’emploi a été réalisé pour que chacun apprenne à se servir des nouveaux horodateurs pour lesquels il faut désormais rentrer le numéro de sa plaque d’immatriculation.



La réforme nationale du stationnement payant sur voirie


Suite à la loi du 27 janvier 2014 dite Loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles ou loi MAPTAM, la gestion du stationnement payant est déconcentrée depuis le 1er janvier 2018.

Ce sont les collectivités territoriales qui auront la charge du contrôle du stationnement réglementé sur leur territoire. A Alfortville, le choix est fait de déléguer ce contrôle à une entreprise prestataire pour libérer les Agents de surveillance de la voie publique de cette mission chronophage. Cela leur permettra notamment de se recentrer sur les missions de lutte contre le stationnement illicite sur trottoirs ou en double file, et de surveillance de l’espace public.


Le contrôle sera réalisé par voie électronique grâce à l’enregistrement des plaques d’immatriculation dans les horodateurs.