Exposition de mosaïques
Médiathèque Simone Veil

Venez tous découvrir l’exposition de mosaïques dans le hall de la médiathèque Simone Veil.


Plus d’infos auprès des bibliothécaires ou au 01 43 75 10 01


Infos pratiques

  • 11 septembre 2020 14 octobre 2020
  • Secteur 3
  • Art
  • Exposition
  • Pour tous

Depuis plusieurs mois, le Lieu de Vie Sociale fait vivre un atelier. C’est avec une grande concentration que chaque personne crée une mosaïque : un travail sur des thématiques variées comme les fleurs, les portraits et les miroirs. Découvrez ces dernières durant leur exposition dans le hall de la médiathèque Simone Veil du 11 septembre au 14 octobre.


La mosaïque est un art décoratif dans lequel on utilise des fragments de pierre (marbre, granito), de pierres colorées, d’émail, de verre, ou encore de céramique, assemblés à l’aide de mastic ou d’enduit, pour former des motifs ou des figures. Quel que soit le matériau utilisé, ces fragments sont appelés des tesselles.


Très utilisée pendant l’Antiquité romaine, la mosaïque reste en usage tout au long du Moyen Âge, en particulier chez les Byzantins, continuateurs des Grecs et des Romains (basilique San Vitale de Ravenne), et tout au long de la Renaissance. Après avoir quasiment disparu pendant plusieurs siècles, cet art est réapparu au grand jour en France avec les mosaïques de l’opéra Garnier à Paris, par Giandomenico Facchina. Le mouvement Art nouveau amplifiera par la suite cette large diffusion. Aujourd’hui, la mosaïque est utilisée tant par des artistes du mouvement Op Art tels que Carlos Cruz-Diez, Vasarely que pour des décors du quotidien en architecture et décoration intérieure ou extérieure.

On distingue différents types de mosaïque :

  1. la mosaïque grecque, faite de galets non-taillés ;
  2. la mosaïque romaine, faite de pierre et de marbre, plus rarement de pâte de verre et de coquillages, elle revêt les sols et les murs ;
  3. la mosaïque byzantine, puis vénitienne : faite d’émaux, de pâtes de verre, et d’or, elle est essentiellement pariétale ;
  4. la mosaïque florentine : faite de pierres semi-précieuses extrêmement imbriquées les unes dans les autres. La technique a aussi été développée au xixe siècle, en Russie, pour constituer la mosaïque russe, ou école russe de la mosaïque florentine ;
  5. la mosaïque moderne : faite d’émaux vénitiens, de grès, de marbre, d’or, elle revêt les sols et les murs ;
  6. la mosaïque contemporaine : faite de tous types de matériaux, elle s’applique à tous types de supports.
  7. la mosaïque de grains : faite de pierre broyées en grains et permet de très belles décorations de mur et/ou des objets.