Festi’Sol

Article
Archivé
Festival des Solidarités

Se sentir concerné, Témoigner et Agir ! Tous acteurs du changement !

Infos pratiques

Depuis 20 ans, la Semaine de la solidarité internationale a offert un espace à toutes celles et à tous ceux qui souhaitent agir ensemble pour sensibiliser à la solidarité internationale.


Au fil des années, plus de 2 000 structures de tout type (associations, établissements scolaires, collectivités locales, etc…) ont rejoint des collectifs « SSI ». Chaque année en novembre, des milliers de citoyens engagés sont allés ainsi à la rencontre des publics pour les inviter à être partie prenante de la solidarité en action.


Alfortville, en partenariat avec la Fédération Artisans du Monde et l’ONG CCFD Terre Solidaire, participe à cette initiative nationale depuis 2008.


En 2017, les acteurs du projet ont fait le choix de changer le nom de l’événement appelé la SSI, Semaine de la Solidarité Internationale, en Festival des Solidarités : « Festi’Sol ».
Pour sa première édition, le Festival des Solidarités a eu lieu du 17 novembre au 3 décembre 2017.


Le thème choisi pour cette année est la COP 23, le changement climatique et les états généraux de l’Alimentation.

Le programme à « l’Espace Culturel 148 »

9 &10 décembre 2017

Exposition : « Climat, Migration Et Solidarité : L’Art du Collectif »

De 10h à 12h et de 14h30 à 18h30

Pour tous

A l’occasion de la COP 23 et grâce à l’impulsion de ART’s PLANET, sous l’égide de l’ONG ENERGIES 2050, a été lancée une initiative internationale artistique et citoyenne sur le thème des enjeux et des impacts du réchauffement Climatique. L’objectif de cette exposition est d’offrir aux citoyens, et en particulier à la jeunesse et à la communauté artistique, l’opportunité de s’exprimer et de participer à leur manière aux défis majeurs auxquels nos sociétés sont confrontées.

Cette exposition artistique a été présentée lors de la COP23 à Bonn (Allemagne) du 6 au 17 novembre 2017.


Samedi 9 décembre

Projection-Débat

De 19h à 21h

Autour du documentaire : « Nourrir une métropole » 19 min Film de Wilfrid Duval du Festival du Film Alimenterre.

Intervenants :

  • « Etats généraux de l’alimentation », Bernard Schauer d’Artisans du Monde, Bernard Thoquenne ONG/CFD Terre Solidaire
  • « COP 23, quelles avancées ? » Stéphane Pouffary Président fondateur « Energies 2050 ».

Synopsis :
En Île-de-France, à peine 10% des fruits et légumes consommés proviennent du territoire francilien. Ce chiffre descend à moins de 1,5 % en ce qui concerne la viande et le lait. Avec le regain de l’agriculture locale, quelles sont les solutions sur le territoire pour nourrir une population de 7 millions d’habitants ? La construction du Grand Paris aura-t-elle un impact sur le futur modèle alimentaire métropolitain ?



Face à un système alimentaire mondialisé qui ne permet pas de répondre à l’enjeu de nourrir la planète, ce court-métrage nous invite à réfléchir comment agir au niveau local :
Consommer local, commerce équitable, gouvernance alimentaire locale, etc. Il permet aux différents acteurs, citoyens, élus, agriculteurs, entrepreneurs, et militants associatifs, de s’interroger ensemble et de trouver des solutions. En partant de l’exemple du Grand Paris, il permettra de lancer une réflexion collective pour repenser l’alimentation à l’échelle de son territoire.


C’est quoi le Festival du film Alimenterre ?
Organisé chaque année du 15 octobre au 30 novembre, le Festival ALIMENTERRE est un événement international organisé par la CFSI ( Comité Français de la Solidarité Internationale), qui amène les citoyens à comprendre les causes de la faim et à se mobiliser pour l’accès de tous à une alimentation suffisante et de qualité en France et dans le monde.
Autour d’une sélection de films, le Festival invite les citoyens à participer à des débats lors de projections et à rencontrer des acteurs divers venus d’ici et d’ailleurs qui œuvrent pour une agriculture et une alimentation durable.

Le festival et le contexte actuel

Défendre les droits humains, promouvoir la Paix, inciter à consommer équitable et responsable, à épargner et à voyager solidaire, à respecter l’environnement, mener des projets humanitaires et de développement dans le monde, interpeller les dirigeants politiques, sensibiliser sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement… telles sont les thématiques abordées pendant ce festival.


Depuis la COP22 en novembre 2016 au Maroc, les 144 pays qui ont ratifié l’accord de Paris sur le climat, ont eu dix jours du 6 au 17 novembre à Bonn en Allemagne, pour mettre le point sur les avancées réalisées des COP21 et 22. C’était aussi l’occasion de promouvoir le dialogue sur les conséquences du changement climatique, sur les préoccupations environnementales, et sur la question des réfugiés climatiques. Il demeure urgent de convertir les engagements en actes dans le contexte de la lutte contre la pauvreté, principal enjeu de la COP23.


Les Etats signataires de la convention sont conscients que le changement climatique est un sujet de préoccupation pour l’humanité entière et qu’il faut agir au plus vite pour limiter la hausse de la température en deçà de +2°...


JPEG - 637.4 ko