L’heure rose de Morgane Tschiember


L’exposition « l’heure rose - il m’a suffit de naître pour te perdre un peu moins » [1] est comme une promenade lyrique et plastique d’où surgissent des questions et des réponses sur le Temps. Bettie Nin

Infos pratiques

  • Cac La traverse - 9 rue Traversière

  • Secteur 3
  • Pour tous
  • Gratuit
  • Saison culturelle 2017/2018
  • Exposition
Rash
Sculptures, installations Béton, carton, mousse polyuréthane Dimensions variables 2015 courtesy the artis
Vernissage le jeudi 28 septembre de 18h à 22h, en présence de l’artiste

Commissaires de l’exposition : Bettie Nin et Cédric Taling

Exposition : L’heure rose

de Morgane Tschiember

La pensée de Morgane Tschiember est toujours en mouvement. Elle tourne et se déroule, à l’image de “l’heure rose” qui nous invite à un parcours esthétique dans le Temps.


Le Temps est-il une illusion ? Est-il malléable ? Subjectif ? Et s’il n’existait pas ? Autant de questions en filigrane d’une exposition profondément sculpturale.


"il m’a suffi de naître pour te perdre un peu moins" [1] est un vers issu du poème ’Portrait intérieur’ de Rainer Maria RILKE [1]

Événements autour de l’exposition

Vendredi 6 octobre de 20h30 à 22h,
SOIRÉE LECTURES-PERFORMANCES
Le bruit des choses oubliées, bruits, voix et objets
Direction artistique : Aziyadé Baudouin-Talecet le CLIC - Centre de Littérature Contemporaine

Mardi 10 octobre de 19h à 21h,
ATELIER D’ECRITURE adultes
animé par Marc Verhaverbeke, des Amis de la Librairie L’Établi

Samedi 14 octobre de 15h30 à 16h30,
LA TRAVERSE EN TRIBU
visite ludique pour toutes les tribus (familles, amis, voisins, curieux) de 7 à 77 ans et +
Samedi 21 octobre de 15h30 à 16h30,
VISITE BLOUP’BLOP
visite commentée et amusante pour les + ou - 7-11 ans

Mercredi 25 octobre de 17h30 à 19h,
ATELIER D’ÉCRITURE jeunes
pour les 12 - 16 ans, animé par Marc Verhaverbeke,
des Amis de la Librairie L’Établi

Samedi 18 novembre de 15h30 à 16h30,
L’ART À PORTÉE DE MAINS
visite commentée bilingue LSF (langue des signes française)
/ français pour sourd.e.s et malentendant.e.s


JPEG - 219.1 ko

[1Rainer Maria RILKE - Portrait intérieur


Recueil : « Vergers »

Ce ne sont pas des souvenirs
qui, en moi, t’entretiennent ;
tu n’es pas non plus mienne
par la force d’un beau désir.

Ce qui te rend présente,
c’est le détour ardent
qu’une tendresse lente
décrit dans mon propre sang.

Je suis sans besoin
de te voir apparaître ;
il m’a suffi de naître
pour te perdre un peu moins.