Web TV

Enfance en danger : Même en cas de doute, appelez le 119

- Vous êtes témoin de la maltraitance d’un enfant ou vous avez des doutes sur une situation ? Des professionnels sont là pour vous accompagner.

En cas d’urgence absolue et immédiate : Vous êtes témoin de violences, de cris, de coups ?
- Appeler le 119 : numéro d’appel national de l’enfance en danger.
Ouvert 24h/24, 7/7, gratuit, n’apparaît pas sur la facture téléphonique, l’appel peut-être anonyme.
- En cas de danger imminent nécessitant une mise à l’abri immédiate du mineur, les équipes du 119 contactent sans délai les services de première urgence pour une intervention.

Et si je me trompe ?
Mieux vaut signaler les doutes que vous pouvez avoir sur la sécurité physique et morale de l’enfant, au risque de vous tromper, plutôt que de laisser un enfant en danger.
- Quand il s’agit d’un mineur, la loi vous protège : vous ne pouvez pas être poursuivi pour dénonciation calomnieuse, sauf s’il est établi une volonté de diffamation à l’encontre du présumé auteur.
- Dans tous les cas, le mieux est d’en parler à des professionnels de la protection de l’enfance (119 ou CRIP) qui seront les mieux à même de vous conseiller, et d’évaluer les suites à donner aux informations dont vous leur faites part.

En savoir plus : https://solidarites-sante.gouv.fr/affaires-sociales/familles-enfance/protection-de-l-enfance-10740/article/que-faire-si-vous-etes-temoin-de-la-maltraitance-d-un-enfant?fbclid=IwAR3hg1UGtcjro9zUHpk3m8of31RsC6jLn-CO0m206h_yXd9NRkx4vhvxaLk

Les vidéos