Thomas Bégin & JD Zazie
La Muse en Circuit

Article
Archivé

Dans le cadre de Sonic Protes, retrouvez des solos expérimentaux, électroacoustique avec DJing électronique


Entrée libre


Gratuit sur réservation :


Infos pratiques

  • Jeudi
  • 20h - La Muse en Circuit

  • Secteur 1
  • Concert
  • Gratuit
  • Pour tous

Coproduction : La Muse en Circuit / Sonic Protest

Pour les aventuriers de la création musicale, un concert qui fête l’électroacoustique sous les manettes de Thomas Bégin et JD Zazie.


Créateur et performer montréalais tous azimuts, Thomas Bégin pratique la recyclerie musicale d‘objets technologiques en tous genres et totalement désuets : instruments de musique récupérés, rebuts électroniques, ça brocante dur chez lui, tant dans ses installations que lors de ses performances.


JD Zazie, platiniste aventureuse basée à Berlin, manipule la fragmentation, le scratch et les accidents sonores, sur vinyle ou sur CD, avec une préférence affirmée pour le rêche et l’abstrait.


Ensemble, il feront émerger des assemblages abrupts et inouïs.


Une première pour cette collaboration entre Sonic Protest et La Muse en Circuit dans les locaux d’Alfortville.


Ami.e.s de l’expérimentation du futur : welcome !


La muse en circuit


La Muse en Circuit, Centre national de création musicale, est vouée dans toutes ses activités aux musiques décloisonnant le champ de l’art sonore, musiques nouvelles voire novatrices, affranchies et audacieuses, qu’elles soient instrumentales, électroniques ou mixtes, qu’elles approfondissent les voies du seul sonore ou explorent également d’autres territoires artistiques, tels que la littérature, le théâtre, la danse, la vidéo ou les arts plastiques.


Les [MuseinSitu], un avant-poste d’observation pour les professionnels et les amateurs de la création musicale.


Chaque mois, découvrez des étapes de travail de musiciens et d’artistes en résidence à La Muse en Circuit, des concerts de 40 minutes suivis du verre de l’amitié pour échanger avec les artistes, les professionnels et l’équipe de La Muse en Circuit.



THOMAS BÉGIN

Tout, dans la pratique de Thomas Bégin, porte à croire qu’il a braqué une quincaillerie géante, il y a quelques années, déjà.


Équipements audio-visuels désuets, instruments de musique récupérés, rebuts électroniques, ça brocante dur chez lui, tant dans ses installations que lors de ses performances.


Artiste aussi montréalais que multidisciplinaire, Thomas Bégin use tour à tour et tout à la fois du point de vue de sculpteur, de l’oreille du compositeur et de l’intuition empirique du chercheur pour développer des stratégies de réappropriation de technologies usuelles qui lui sont toutes personnelles.


JD ZAZIE

Platiniste aventureuse basée à Berlin, JD Zazie joue des sons fixés, sur vinyle ou sur CD, sans a priori.


Faisant rimer électroacoustique avec DJ-ing, elle utilise aussi bien des disques de librairie sonore ou des musiques expérimentales, que des enregistrements qu’elle a effectué elle-même avec une préférence affirmée pour le rêche et l’abstrait.


Elle a documentée et joue, par exemple, une collection de son de disques durs qui crashent … et ça s’entend !


Juxtaposition, décontextualisation, fragmentation, répétition, scratch et jeu avec l’erreur sont autant d’éléments qui lui permettent de jouer de ces matériaux et de créer des assemblages inouïs et abrupts.